Breaking News
Home » Conseils avant achat » Comment choisir ses chaussures de vélo de route?
Chaussure Shimano

Comment choisir ses chaussures de vélo de route?

Vous souhaitez acheter vos premières chaussures de vélo de route ou renouveler votre paire actuelle? Les modèles ne manquent pas! Voici un petit guide qui vous aidera à faire le tri entre les modèles.

Tout d’abord il existe plusieurs types de serrage : à 2 scratchs, 3 scratchs ou encore avec sangle micrométrique.

Le serrage à 2 scratchs concerne les modèles d’entrée de gamme (moins de 50 euros). Ce type de serrage est souvent conseillé pour débuter car le pied sera moins bien maintenu dans la chaussure qu’avec un système à 3 scratchs ou à sangle micrométrique.

Le système à 3 scratchs est un modèle très vendu par les enseignes. Très bien placé en prix (il faut débourser entre 60 et 140 euros), il offre un bon maintien du pied ainsi qu’un grand confort d’utilisation.

Enfin il y a le système avec sangle micrométrique. Ce système est souvent couplé avec un ou plusieurs scratchs. On rencontre des modèles haut de gamme avec un serrage 100% micrométrique. Il permet d’ajuster très précisément votre chaussure en fonction de votre pied mais aussi de la resserrer en roulant (on voit souvent les pros resserrer leurs chaussures avant une arrivée au sprint par exemple) pour avoir un pied fixe et obtenir ainsi un maximum de rendement au niveau du coup de pédale. Il existe des serrages de type “sangle” ou “molette”. Le système varie en fonction des marques et des brevets qu’elles détiennent ou utilisent. Les prix des chaussures avec sangle micrométrique varient entre 100 et 350 euros.

Ensuite il faut prendre en compte la composition de la semelle : composite, fibre de verre ou carbone.

Plus souple que que la fibre de verre ou la semelle en carbone, la semelle en composite a l’avantage d’être très bien placée en prix. On la retrouve ainsi sur les modèles d’entrée de gamme à moins de 50 euros mais aussi sur des modèles de milieu de gamme (souvent à 3 scratchs entre 60 et 140 euros) ou encore sur les premiers modèles avec sangle micrométrique (entre 100 et 160 euros). Ce type de semelle est conseillé pour débuter ou pour le cyclotourisme. Il est aussi utilisé par certains cyclosportifs.

Plus rigide que la semelle composite, la semelle en fibre de verre est de moins en moins présente en magasin depuis l’arrivée sur le marché des semelles en carbone. On retrouve néanmoins des semelles en composite qui sont renforcées avec de la fibre de verre pour gagner en rigidité.

Quand à la semelle en carbone, rigide et légère, la grande majorité des chaussures haut de gamme en sont équipées. Couplée à une sangle micrométrique elle permet au cycliste de transmettre un maximum d’énergie à la pédale. Pour coupler confort et rendement optimal les semelles en carbone sont désormais multi-densité (l’épaisseur n’est pas la même sur toute la semelle) et aérées (les fabricants arrivent à faire des aérations dans la semelle).

Pour finir, le revêtement des chaussures pour vélo de route est désormais très aéré. En effet, les marques utilisent désormais des matériaux en microfibre, mesh et nylon sur la plupart de leurs modèles (du premier prix au modèle haut de gamme). La différence se fait donc au niveau de la finition.

Check Also

Découverte de la gamme T-Bird 2018

La marque de vélos à assistance électrique du groupe SENSAS nous a invité dans son showroom près de Aix Les Bains pour nous présenter sa gamme 2018... une gamme qui présente de nouveaux modèles qui nous ont tout de suite séduit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Combien font ? *