Breaking News
Home » Mécanique / entretien » France : 1 an à 2 ans de prison et 30 000€ d’amende pour le débridage de VAE
Un de nos client a acheté ce kit sur internet. 1 an après il a changé la transmission, la roue arrière (usure prématurée) ainsi que la batterie (qui a grillé) pour un total de 1200€

France : 1 an à 2 ans de prison et 30 000€ d’amende pour le débridage de VAE

C’est la Loi d’orientation des mobilités, votée fin 2019, qui interdit désormais cette pratique de plus en plus répandue dans l’hexagone.

Dans les faits :

  • celui ou celle qui débride un VAE encourt 1 an de prison, 30 000€ d’amende et une immobilisation du vélo jusqu’à ce que ce dernier soit remis en conformité
  • le fabricant du kit de débridage encourt 2 ans d’emprisonnement

+ d’infos :

Qui sommes nous?

Le Marché du vélo.com, fondé en 2009 et spécialiste français du vélo assistance électrique sur internet et en magasins. Nous défendons un mode de consommation durable en luttant contre l’obsolescence programmée des produits, en recyclant à + de 95% nos déchets et en proposant des produits réparables pour une utilisation à long terme. Nous sommes donc à l’opposé de Amazon, Alibaba et autres géants du web…


Check Also

Les dangers du débridage sur un vélo assistance électrique

De nombreux utilisateurs de VAE se posent la question et passent à l'acte sans se poser de questions.... Suite à la masse de problèmes rencontrés en magasin sur des vélos "débridés", il nous est paru intérressant de rédiger un article pour alerter les consommateurs sur les risques que ce type de modification peut engendrer.

3 comments

  1. Plutôt que de comprendre pourquoi les gens débrident, on met en prison. Il faut faire de la prévention c’est bien plus efficace.
    Et je me permet aussi de poser la question : la legislation est-elle bien adaptée ? mais je risque de susciter l’incompréhension du législateur qui ne doit pas faire beaucoup de vélo tous les jours. Je propose qu’aussi brider les voitures par égalité avec les vélos à 130km/h en France en se basant sur les GPS embarqué (géo localisation pour voir si on est bien en France et vitesse limite maximale de notre pays). C’est une boutade bien sur mais c’est pour montrer l’absurdité de la mesure. Il faudrait mieux mettre des panneaux sur la route comme avec les voitures car quand on est sur une départementale sans piste cyclable protégée et frôlé constamment par voitures et camions on a envie d’aller plus vite que ces petits 25km/h ridicule en ligne droite sur le plat ou en descente pour se mettre à l’abri des chauffards. A bon entendeur et soyez courtois sur la route!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Combien font ? *